logo

Alerte sur nos cours d’eau !

Bassin versant en alerte !

Les quelques épisodes pluvieux des mois de mai et juin n’ayant pas permis de rehausser les débits des cours d’eau de façon satisfaisante, le Préfet des Pyrénées-Orientales a placé les secteurs de l’Agly en amont du barrage, la Boulzane, la Désix, le Verdouble ainsi que leurs affluents en état de « Alerte », et le secteur de l’Agly à l’aval du barrage en état de « Vigilance ».

Le bassin versant de l’Agly étant également situé sur le département de l’Aude, le Préfet de l’Aude a pris un arrêté préfectoral plaçant la Boulzane amont et le Verdouble amont en « Vigilance ».

Ainsi, les communes concernées par l’état d’alerte sont les suivantes :

Caudiès de Fenouillèdes, Fenouillet, Prugnanes, St Paul de Fenouillet, Ansignan, Campoussy, Caramany, Cassagnes, Felluns, Fosse, Lesquerde, Maury, Pezilla de Conflent, Prats de Sournia, Rabouillet, St Arnac, St Martin de Fenouillet; Sournia, Trevillach, Trilla, Tautavel, Vingrau, Vira, Le Vivier.

Toutes les autres communes du bassin versant sont placées en état de Vigilance.

 

Quelles mesures sont associées au niveau « Alerte » ? (extrait des communiqués de presse)

  • Limitations ou interdictions sont effectives pour les usages non essentiels suivants :
    • le prélèvement de l’eau pour le remplissage des piscines privées à usage unifamilial, exception faite de la première mise en eau après construction du bassin. Cela ne concerne pas les appoints en eau nécessaires au cours de la saison quelle que soit la ressource mobilisée
    • le lavage des véhicules hors des stations professionnelles sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire et pour les organes liés à la sécurité ;
    • le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert ;
    • le nettoyage des terrasses et des façades ne faisant pas l’objet de travaux ;
    • le lavage des voiries sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques ;
    • le lavage des bateaux, hors professionnels lors de travaux sur zones de carénage ;
    • l’arrosage des pelouses, des rond-points, des espaces verts publics et privés et des jardins d’agrément à l’exception des jeunes plants de moins de trois ans sur demande expresse de dérogation ;
    • le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel ;
    • l’arrosage des espaces sportifs de toute nature et des terrains de golf à l’exception des « greens et départs » et des terrains de sport (limités strictement aux aires de jeu des terrains principaux) ;
    • le fonctionnement des douches de plage publiques et privées.
  • Les usages agricoles y sont réduits de 25 %.
  • Les usages industriels ainsi que les conditions d’intervention des gestionnaires sur les réseaux et ouvrages d’eau potable et d’eaux usées sont également encadrés.

Quelles mesures sont associées au niveau de « Vigilance » ?

Les arrêtés préfectoraux de l’Aude et des Pyrénées-Orientales demandent :

  • D’optimiser ses consommations en eau
  • De réduire ses consommations au strict nécessaire pour les usages privés ou professionnels
  • Une surveillance accrue des réseaux d’alimentation en eau potable et d’assainissement
  • Une surveillance accrue de leur ressource en eau, de leurs ouvrages et en particulier du marnage de leur réservoir par les mairies et services gestionnaires de la distribution d’eau potable

L’arrêté préfectoral de l’Aude demande également aux irrigants d’éviter au maximum les prélèvements pendant la période de 10h et 18h.

 

Vous trouverez la totalité des mesures des seuils « Alerte » et « Vigilance » en suivant les liens des arrêtés préfectoraux suivants :

Arrêté préfectoral du 15 juin 2021 pour les Pyrénées-Orientales

Arrêté préfectoral du 17 juin 2021 pour l’Aude

 

 

Agly Aval et comité barrage.

Comme expliqué dans l’article précédent, le remplissage supplémentaire du barrage n’a pu être réalisé suite au déficit pluviométrique printanier important.

Le comité barrage se réunit donc régulièrement afin de moduler les débits sortants afin de satisfaire les usages tout au long de la période estivale. Un troisième comité barrage a donc eu lieu le 21 juin.

Le suivi du volume de la retenue du barrage, des débits sortants et entrants, met en évidence la précocité de l’utilisation du volume stocké pour la période estivale. En effet, afin de maintenir des débits suffisants pour la satisfaction des usages à l’aval, les débits sortants du barrage sont supérieurs aux débits entrants ce qui entraîne une baisse du volume stocké. Un maintien du débit sortant  à 1.8 m3/s a été décidé lors de ce comité (et non pas un passage à 2 m3/s).

Le prochain comité barrage aura lieu le vendredi 2 juillet.

Graphique provisoire de suivi du niveau de remplissage du barrage

 

 

Campagnes de jaugeages

Comme annoncé lors du précédent article, le SMBVA continue ses campagnes de jaugeages précoces. Des jaugeages ont donc été réalisés les matinées du 17 et 18 juin. Vous trouverez les résultats ci-dessous.

Attention toutefois :

–       Suite à un incident survenu au niveau du barrage de l’Agly le 16 juin en fin de journée, les débits mesurés le 17 juin au matin ne sont pas représentatifs de la situation moyenne. En effet, l’incident technique a entrainé une baisse rapide des débits de sortie du barrage. Plusieurs heures étant nécessaires pour que la situation à Caramany soit perceptible à Saint-Laurent-de-la-Salanque, la baisse des débits a été visible à Estagel à partir de 21h, avec le débit le plus faible atteint aux environs de 5h du matin et à un retour à une situation normale à 9h du matin. Ainsi, au moment des jaugeages réalisés à Espira-de-l’Agly et Saint-Laurent-de-la-Salanque, les débits étaient encore représentatifs de l’incident et non pas de la situation moyenne. C’est pourquoi le débit mesuré était de 4 L/s.

–       La soirée du 17 juin a été marquée par un épisode pluvieux sur l’amont, ce qui a pour conséquence d’augmenter le débit des cours d’eau. Cette augmentation est visible sur le point A1 (station hydrométrique à St Paul de Fenouillet), et au point B1 (jaugeage de la Boulzane à St-Paul-de-Fenouillet). Notons toutefois que cet épisode a entraîné une hausse relativement faible, et probablement temporaire. A noter également que la Désix n’a semble-t-il été que peu réalimentée par ces épisodes pluvieux, son débit était plus faible que lors de la campagne du 19 mai.

La prochaine campagne de jaugeage aura lieu les 5 et 6 juillet.