logo

Le PGRE Agly

Plan de gestion de la ressource en eau Agly - SMBVA

Le respect de débits suffisants dans un cours d’eau pour son bon fonctionnement fait partie intégrante de l’atteinte du bon état écologique des cours d’eau, obligation réglementaire fixée par la Directive Cadre Européenne sur l’Eau de 2000.

Suite à l’identification du bassin versant de l’Agly en déséquilibre quantitatif par le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion de l’Eau (SDAGE) Rhône Méditerranée en 2009. L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et l’Etat ont porté conjointement une étude dite des Volumes prélevable de 2010 à 2012 dont les conclusions sont venues confirmer le déséquilibre quantitatif de l’Agly et de certains de ses affluents.

Prévu par le SDAGE, « le Plan de Gestion de la Ressource en Eau (PGRE) vise à optimiser le partage de la ressource pour en assurer une gestion équililibrée et durable [..] permettant notamment de respecter l’objectif de bon état des masses d’eau et d’assurer la pérennité des usages les plus sensible au regard de la santé et de la sécurité publique ».

Le PGRE est donc un document de planification relatif à la gestion d’une ressource en eau dans un cadre concerté. Il engage l’ensemble des acteurs et usagers de cette ressource autour d’un objectif commun qu’est la gestion équilibrée de la ressource en eau du bassin versant de l’Agly.

Sur les bassins versants disposant d’une étude volumes prélevables réalisée avant 2016, la mise en œuvre du PGRE doit intervenir au plus tard en 2018.

Le Préfet des Pyrénées-Orientales a ainsi confié, sous sa responsabilité et sa surveillance, l’animation et l’élaboration du PGRE de l’Agly au Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Agly. Ce dernier est ainsi la structure opérationnelle qui conduit la démarche, élabore les documents et anime la concertation.

Après de nombreuses rencontres avec les partenaires techniques et les usagers du territoire, le PGRE a été validé le 3 juillet 2018 lors du comité de pilotage à Rivesaltes.

Le PGRE est composé de deux volets distincts mais élaborés concomitamment:

  • Un programme d’actions: Destiné essentiellement à mieux connaitre le fonctionnement du bassin versant et à réaliser des économies d’eau d’eau, 45 actions composent ce vaste programmes sur la période 2018-2021. Le montant total de ces actions est estimé à plus de 3 millions d’euros et il devrait permettre une économie annuelle de 4 millions de m3 d’eau chaque année à l’horizon 2021 par rapport à aujourd’hui.

Les fiches actions du PGRE sont téléchargeables ci-contre.

 

  • Des mesures de gestion de la ressource: elles consistent pour l’essentiel à définir des valeurs de débits des cours d’eau durant la période estivale. Ces débits forment ainsi des objectifs non réglementaires que les acteurs du bassin versant essaieront d’atteindre jusqu’à des sécheresses quinquennales.

Sur les points de référence du bassin versant définit dans le SDAGE Rhône Méditerranée, les débits de gestion sont les suivants:

Sur les points de suivi de la ressource en eau du bassin versant, les débits de gestion sont les suivants: