logo

Mesure de restrictions des usages sur la ressource souterraine

Bien que la ressource superficielle soit en quantité satisfaisante sur l’ensemble des cours d’eau du département 66, la ressource souterraine fait toujours face à des niveaux bas.

Deux nappes sont principalement concernés :

  • Le Pliocène au niveau du secteur Aspres-Réart : les niveaux très bas se situe entre les seuils d’alerte renforcée et de crise indiqués dans l’arrêté cadre sécheresse.
  • Le Pliocène au niveau du secteur bordure côtière nord : situation au niveau d’alerte renforcée.

Au vu de la baisse du niveau des nappes et des prévisions météorologiques ne permettant pas d’envisager une amélioration significative, le préfet du département des Pyrénées-Orientales a mis en place, le 30 août 2018, des restrictions d’eau sur les secteurs correspondant à ces deux nappes. Les communes ainsi concernés sont :

  • Canet-en-Roussillon, Le Barcarès, Sainte-Marie, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Torreilles
  • Bages, Banyuls-dels-Aspres, Brouilla, Cabestany, Caixas, Calmeille, Canohès, Corneilla-del-Vercol, Elne, Fourques, Llauro, Llupia, Montauriol, Montescot, Oms, Ortaffa, Passa, Pollestres, Ponteilla, Sainte-Colombe-de-la-Commanderie, Saint-Jean-Lasseille, Saleilles, Terrats, Théza, Tordères, Tresserre, Trouillas, Villemolaque, Villeneuve-de-la-Raho, Vivès

Cela se traduit par :

  • l’interdiction des usages non prioritaires
  • baisse 50% du prélèvement au niveau de l’usage irrigation (sauf pour les parcelles arboricoles non récoltées)

 

Plus d’information sur le site de la préfecture