logo

Situation hydrologique de l’Agly à l’aval du barrage et arrêté de restrictions des usages de l’eau

Suivi hydrologique du bassin versant de l’Agly

Comme expliqué dans l’article précédent, un protocole de diminution du débit sortant du barrage est en cours depuis le 30 août. Ce protocole, validé par le comité barrage du 6 septembre, entraîne une diminution progressive du débit sortant du barrage, afin que le SMBVA réalise un suivi de l’assèchement progressif de l’Agly et que la Fédération pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique des Pyrénées-Orientales puisse préparer des interventions de sauvetage si nécessaire.

Ce sont donc 7 suivis des écoulements qui ont été réalisés depuis le 3 septembre par le SMBVA. Le suivi réalisé le lundi 20 septembre en partenariat avec la FPPMA66 a mis en évidence la nécessité d’intervention sur le secteur d’Espira de l’Agly. Une pêche de sauvetage a donc été réalisée par la Fédération et leurs bénévoles le mercredi 22 septembre matin. Un suivi des écoulements étaient réalisé dans le même temps par le SMBVA pour tenter d’anticiper la suite. Vous trouverez ci-dessous le résultat cartographique du suivi des écoulements du 22.09.

Pour rappel, l’assèchement de l’Agly à partir d’Estagel est lié à un fonctionnement particulier de notre rivière, avec la présence de pertes karstiques importantes. L’eau s’infiltre en grande quantité dans le sol, entraînant un assèchement important lorsque les débits diminuent. Mais la géologie complexe de l’Agly nous montrent également que des résurgences sont présentes. Ainsi en fonction du sol et de la morphologie, des zones de grandes vasques restent en eau, les poissons y trouvent refuge, et c’est en surveillant l’évolution de l’assèchement de ces points que les pêches de sauvetage sont programmées.

Aucun épisode pluvieux n’est annoncé pour les jours à venir, la situation risque donc de continuer à se dégrader progressivement. Le suivi est maintenu et de possibles autres pêches de sauvetage auront lieu dans les semaines à venir.

Comité sécheresse du 13 septembre 2021, et arrêté préfectoral du 20 septembre

Le Préfet des Pyrénées-Orientales a réuni pour la cinquième fois cette année le comité départemental sécheresse. Au vue des éléments portés à connaissance, les restrictions en vigueur sont maintenues sur les communes des secteurs de l’Agly Amont, la Boulzane, la Désix et le Verdouble, et les communes de l’Agly à l’aval du barrage de Caramany sont désormais en état d’alerte renforcée.  Ainsi, l’ensemble du bassin versant de l’Agly est soumis au même niveau de restrictions des usages de l’eau.

 

Vous trouverez la liste complète des communes concernées directement dans les arrêtés de restriction, ainsi que l’ensemble des mesures associées :

Arrêté préfectoral de restrictions des usages de l’eau des Pyrénées-Orientales du 20 septembre 2021

 

Nous attirons toutefois votre attention sur quelques mesures induites par ce niveau d’alerte :

  • Le prélèvement de l’eau pour le remplissage des piscines privées à usage unifamilial est interdit, exception faite de la première mise en eau après construction du bassin. Cela ne concerne pas les appoints en eau nécessaires au cours de la saison quelle que soit la ressource mobilisée,
  • Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles est interdit sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique et pour les organes liés à la sécurité,
  • Le nettoyage des terrasses et des façades ne faisant pas l’objet de travaux sont interdits,
  • L’arrosage des pelouses, des ronds-points, des espaces verts publics et privés et des jardins d’agrément est interdit  à l’exception des plantes en pots, les travaux de génie végétal et de plantation de berges de cours d’eau de moins de trois ans réalisés par des établissements publics gestionnaire de rivière,
  • le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel,
  • l’arrosage des espaces sportifs de toute nature et des terrains de golf à l’exception des « greens et départs » et des terrains de sport (limités strictement aux aires de jeu des terrains principaux) est limité sur une plage de 4 h et toutefois interdit de 6 h à 20 h, 
  • le fonctionnement des douches de plage publiques et privées,
  • L’interdiction de l’arrosage des jardins potagers, sauf entre 20 h et minuit,

 

  • Les usages agricoles y sont réduits de 50 %
    • Soit par une interdiction de prélever deux jours sur 4 , selon le calendrier fourni en Annexe 3,
    • Soit par une diminution de 50% du prélèvement (calculés sur la moyenne mensuelle des prélèvements des 3 à 5 dernières années sans restriction, avec une capacité à justifier de la consommation à l’aide d’un dispositif de comptage et d’un registre),
    • Les cultures en godets, et semis (jeunes plants) ainsi que les modes d’irrigation par sous-pression, micro-aspersion et goutte-à-goutte sont limités à une réduction de 25% des prélèvements, 
    • Il est également possible de proposer pour validation aux services de l’Etat des règlements d’arrosage ou tours d’eau produisant pour le prélèvement d’application une économie volumétrique de 50%,
    • A noter que les organisations collectives sont soumises aux mesures de limitation des usages de l’eau à des fins de production agricole quel que soit l’usage final de l’eau (jardins potagers, jardins d’agrément).

 

Point important : 
Le canal de la Plaine de Latour-de-France, Montner et Estagel fait l’objet d’une mesure spécifique : interdiction de tout prélèvement dans le canal, quel que soit l’usage final de l’eau. 
D’après le communiqué de presse de la préfecture, cette mesure particulière est prise afin d’assurer l’alimentation en eau potable des secteurs de Latour-de-France et Estagel.
Ainsi, le canal continuera son prélèvement, mais aucun prélèvement pour l’arrosage n’est autorisé le long de son linéaire.

 

  • D’autres mesures de restrictions et d’encadrement sont indiquées dans l’arrêté (usages industriels, tests de poteau incendie, remplissages des piscines à usage collectif, purge de réseau ou lavage de réservoir AEP, intervention en stations d’épurations, etc.)

 

Pour suivre en direct le débit de plusieurs station hydrométriques:

Saint Paul – Clue de la fou

Estagel – Mas de Jau

Tautavel