logo

SUIVI HYDROLOGIQUE DU BASSIN VERSANT DE L’AGLY : résultats de la campagne de mesures du 05 et 06 juillet 2021.

La première campagne de jaugeage estivale complète a été réalisée le 05 et le 06 juillet 2021 sur le bassin-versant de l’Agly. En effet, au vue des conditions pluviométriques et hydrologiques du printemps 2021, plusieurs campagnes partielles ont été réalisées (les 26 avril, 3 mai, 19 mai et 17-18 juin).

Les résultats de cette campagne sont présentés sur les cartes suivantes :

 

La situation générale est donc dans la continuité du printemps sec observé, et malgré la mise en place d’arrêtés de restrictions des usages de l’eau sur la partie amont du bassin versant, ce secteur reste en situation très tendue pour un début d’été.

 

Aucun épisode pluvieux soutenu n’est annoncé prochainement, et de nouvelles hausses de températures sont prévues. Une baisse généralisée des débits est donc attendu lors de la prochaine campagne de jaugeage.

 

 

Zoom par secteurs

    • Situation du secteur Agly en amont du barrage

 

  • Sous Bassin-versant de la Boulzane

La Boulzane a présenté une très rapide baisse des débits à partir du mois de mai. Quelques épisodes pluvieux sur la partie audoise de la Boulzane ont permis de rehausser ponctuellement son débit ou de le maintenir quelques jours.  Le débit de la Boulzane a très rapidement diminué depuis la mi-juin, et ce malgré la mise en place d’un premier arrêté de restriction des usages le 15 juin. De plus, les ASA gestionnaires des canaux d’irrigation du secteur se sont par ailleurs engagées dans une démarche volontariste de diminution de prélèvements, puisqu’à partir du 28 juin, leur fonctionnement aménagé a permis des réductions entre 25 et 50 % selon les jours (l’arrêté de restriction en vigueur vise une réduction de 25% des usages en irrigation gravitaire). Ainsi, malgré cet engagement fort, le fort déficit pluviométrique que subit ce secteur par rapport à sa moyenne, est visible par cette campagne de jaugeage, avec une non atteinte des débits permettant un bon fonctionnement des milieux aquatiques. Ce qui signifie que le fonctionnement des usages est dégradé (restrictions), tout comme le fonctionnement des milieux aquatiques.

 

                                                                  La Boulzane au point B1

 

  • Sous-bassin versant de la Désix et cours d’eau Agly de sa source au barrage

Les débits jaugés sur ces secteurs traduisent également les importants déficits de pluie subit par le territoire depuis la fin de l’hiver, puisque les débits objectifs de bonne gestion ne sont pas atteints (débits permettant de satisfaire les usages et les besoins des milieux). La tendance des débits étant à la baisse, cette situation risque de continuer à se tendre rapidement avec les hausses de températures.

 

      • Situation de l’Agly en aval du barrage

 

 

  • Sous-bassin versant du Verdouble 

La situation du Verdouble est contrastée. En effet, en amont, comme en 2019, on observe un débit très faible du Verdouble à Padern. Cette situation est probablement liée à la présence de pertes karstiques en amont. La situation en aval, est encore correcte, les niveaux permettant d’atteindre les débits objectifs de partage de la ressource. Notons toutefois que ce débit est atteint avec des restrictions d’usages en cours, et la tendance est à la baisse (152 l/s mesurée le 8 juillet).

 

  • Agly influencé par le barrage de Caramany

Comme expliqué dans un article précédent, depuis le début du mois de mai, le volume stocké dans le barrage diminue afin de maintenir un débit suffisant pour couvrir les besoins déclarés à l’aval. Ainsi, le débit de sortie de barrage a été fixé lors d’un comité barrage à 1.8 m3/s (au lieu de 2 m3/s en valeurs guide PGRE). Ce débit est inférieur au débit nécessaire pour permettre une satisfaction théorique complète des usages et des besoins des milieux, toutefois, le canal de Claira n’étant pas eau actuellement, ce débit modulé permet à la fois de ralentir le déstockage du barrage, tout en satisfaisant l’ensemble des usages.

A noter toutefois un débit de 8 l/s au point A5. L’objectif pour ce point est de maintenir un écoulement à environ 10 l/s (secteur atypique). Nous sommes donc proches de cet objectif, mais une vigilance est toutefois à avoir pour éviter les ruptures d’écoulement.

                                                        Agly à Saint-Laurent-de-la-Salanque

Il est important de souligner qu’au vue des baisses rapides des débits en amont, le débit entrant du barrage va continuer à diminuer. De plus, les hausses de températures vont s’accompagner de hausse de l’évaporation du plan d’eau, ainsi que d’une hausse de l’évapotranspiration de la végétation. Ainsi, une accélération du déstockage du barrage est attendue si le niveau est maintenu à 1.8 m3/s. Une réunion avec les principaux préleveurs du secteur va être lancée prochainement afin de discuter de l’évolution des besoins en eau dans les semaines à venir et d’éventuelles actions à mettre en place.

 

  • Rivière Maury

La rivière Maury n’a pas pu être jaugée, celle-ci présentant des ruptures d’écoulement visible.

                                                          Maury en amont de sa confluence avec l’Agly

 

La prochaine campagne de jaugeage complète aura lieu les 19 et 20 juillet.

 

Pour suivre en direct le débit de plusieurs station hydrométriques:

Saint Paul – Clue de la fou

Estagel – Mas de Jau

Tautavel