logo

SUIVI HYDROLOGIQUE DU BASSIN VERSANT DE L’AGLY : résultats de la campagne de mesures du 14 et 16 octobre 2020.

La septième campagne de jaugeage a eu lieu les 14 (partie aval) et 16 octobre (partie amont) sur le bassin versant. Cette campagne de jaugeage a été réalisée partiellement de part les conditions climatiques et organisationnelles.

Il a ainsi été choisi de prioriser au maximum les stations correspondant à des points de gestion sur le territoire.

Les résultats de cette campagne partielle sont présentés sur la carte et le tableau suivant :

 

  •  Sous-bassin versant de la Boulzane :

Le débit mesuré au point de gestion B1 est de nouveau supérieur aux débits de gestion et débit biologique préconisés, après une fin d’été en tension. Au 24 septembre, la situation était déjà conforme aux débits préconisés avec une mesure à 131 l/s. Les épisodes pluvieux réguliers observés sur l’amont du bassin permettent ce maintien des débits à des valeurs satisfaisantes.

 

  •  Sous-bassin versant de la Désix et Agly amont :

Comme toute la saison estivale, les débits sur la Désix et l’Agly en amont de Saint-Paul-de-Fenouillet sont au-delà des débits objectifs préconisés. A noter que la zone de pertes observée sur la Désix en amont de Pézilla-de-Conflent est toujours en assec. Un suivi hebdomadaire visuel est maintenu afin de suivre la remise en eau de cette zone.

 

  • Sous-bassin versant du Verdouble :

Pour le Verdouble, la station de jaugeage mesure un débit supérieur aux débits de gestion et débits biologiques préconisés. La situation est donc satisfaisante, comme elle l’a été tout la période estivale.

 

  • Agly en aval du barrage :

A partir du 1er octobre, le débit de sortie du barrage a été diminué à 1000 l/s, puis à 750 l/s depuis le 15 octobre conformément au PGRE. Le débit mesuré en amont des pertes d’Estagel est inférieur au débit de gestion, mais supérieur au débit biologique. En aval des pertes la situation est quant à elle plus difficile. En effet, depuis la baisse du débit sortant du barrage, le maintien des écoulements en aval des pertes est compromis. Des zones de rupture d’écoulement visibles ont été observés en différents points entre les pertes d’Estagel et le seuil de Cases-de-Pène, depuis le passage à 750 l/s.

 

Juste en amont de Cases-de-Pène, un apport supplémentaire d’eau d’environ 80 l/s est effectué dans le cadre d’essai de pompage, ce qui contribue fortement aux valeurs très satisfaisantes des débits mesurés à Saint-Laurent-de-la-Salanque (point A5).

Afin de limiter l’impact de ces ruptures d’écoulement visible entre Estagel et Cases-de-Pène, des discussions sont en cours afin de réhausser le débit en sortie de barrage, le volume stocké étant encore très confortable.

 

Cette septième campagne de jaugeage clôture la saison des suivis de débits sur le bassin versant. C’est désormais un suivi des écoulements qui va prendre le relais, afin de suivre et prévenir les ruptures d’écoulements notamment sur l’Agly en aval du barrage.

 

Pour suivre en direct le débit de plusieurs station hydrométriques:

Agly à Saint Paul – Clue de la fou

Agly à Estagel – Mas de Jau

Verdouble à Tautavel