logo

Un territoire fortement exposé

Le bassin versant de l’Agly est soumis à un fort risque d’inondation sur l’ensemble de son territoire. Ce risque est le résultat de deux facteurs : des pluies très intenses qui font déborder les cours d’eau et la présence d’enjeux dans les zones susceptibles d’être inondés.

 

Le diagnostic du risque inondation

Le SMBVA a réalisé en 2016 une étude pour mieux connaître le risque inondation sur le bassin de l’Agly. Ce travail a permis de quantifier les enjeux (population et infrastructures) exposés au risque inondation.

A l’échelle du bassin de l’Agly, près de 50% de la population (34 000 sur 67 000 habitants) est exposée au risque inondation dont la plupart en plaine de la Salanque.

On compte aussi de nombreux équipements en zone inondable dont la majeure partie est située sur la partie aval du bassin.

 

Les enjeux exposés au risque d'inondation

 

Une augmentation progressive des enjeux des reliefs vers la plaine

A ce titre, trois secteurs peuvent être identifiés :

  • Le secteur à l’amont du barrage sur l’Agly: Seuls peu d’enjeux humains et quelques infrastructures (une mairie, un collège) sont recensés en zone inondable. Le principal pôle d’enjeux est Saint-Paul-de-Fenouillet avec une estimation de 400 habitants en zone inondable.
  • Le secteur intermédiaire (du barrage à Cases-de-Pène): On y observe un accroissement des zones inondables et donc une augmentation des enjeux exposés. Sur ce secteur, on identifie plusieurs communes qui comptent entre 300 et 400 habitants menacés par les crues comme Paziols, Tuchan, Tautavel ou Latour-de-France. Estagel représente la principale poche d’enjeux avec près de 1400 habitants exposés (environ 50% de sa population). Pour les infrastructures, on compte un EHPAD et plusieurs établissements scolaires menacés.
  • Le secteur aval (d’Espira à la mer): A partir de Rivesaltes, la plaine littorale connait un élargissement de la zone inondable lié à sa configuration topographique et aux risques de rupture de digues et de submersion marine. Ce secteur concentre la grande majorité des enjeux humains (30 000 habitants) et structurels.

Cartographie des secteurs à risque d'inondation